Développement moteur de l'enfant

Évolution naturelle et continue des fonctions motrices propres à l’espèce et caractérisées par les modifications des habiletés motrices liées à l’âge de l’individu (adaptée de Rigal, 1995).

Courir : une habileté motrice fondamentale complèteCourir : une habileté motrice fondamentale complète

L’essentiel de cette définition repose sur le fait que la pratique d’habiletés motrices est indispensable au développement moteur des enfants. Ces habiletés stimulent des composantes telles le tonus musculaire, l’équilibre, la coordination et la structuration spatio-temporelle en plus de favoriser l’acquisition de concepts préalables aux apprentissages scolaires. Ces habiletés jouent également un rôle fondamental en contribuant, par exemple, à la prévention du surpoids ou en prévenant certains facteurs de risques cardiovasculaires potentiellement présents dès la petite enfance. La figure 1 présentée ci-dessous démontre les fondations du développement moteur.

Une récente étude québécoise (Pagani et coll., 2011) intitulée «Prédire la réussite scolaire des enfants en quatrième année à partir de leurs habiletés cognitives, comportementales et motrices à la maternelle», et appuyée par les données de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ 1998-2010), vient confirmer que la motricité globale et fine favorisent la réussite scolaire.

Étude

Article de presse du journal Le Soleil